Baie de Disko - Groenland

Le Groenland fait partie du continent Américain, grand comme quatre fois la France, c’est le lieu le moins habité par l’homme sur la planète, 0,03 habitant au km carré. J’aime cette idée d’un « no man’s land ». J’ai fait ce voyage pour voir de mes propres yeux le plus grand vêlage du monde, et les dix jours passés sur place m’ont démontré le réel changement climatique que subit notre planète et particulièrement dans les zones extrêmes comme l’arctique.  

Le capitaine du bateau qui nous emmène ce matin est d’origine Allemande. Il est installé dans cette région depuis plus de vingt ans. Enfin à bord… Un beau bateau à échelle humaine avec une grande cabine qui permet de se mettre au chaud si nécessaire. Le café et le thé servis à volonté sont disponibles. Les premières sensations à la sortie du port me procurent une plénitude, je suis bien. Les premiers icebergs se détachent sur l’horizon, au milieu des bateaux de pêcheurs qui donnent l’échelle du paysage que nous nous apprêtons à traverser. Clic clac, les photos s’enregistrent sur les cartes mémoires encore vierges de mes appareils. C’est magnifique. Nous traversons la baie de Disko à petite allure, une vague de froid m’envahit, mais le spectacle qui m’entoure me séduit tellement que je l’oublie, un café vient me réchauffer les mains et la gorge. Au final je vais passer toute la traversée à l’extérieur, trois heures durant jusqu’au déjeuner. Cette pose nous est proposée à côté d’une falaise où se jette une cascade qui use la roche jusqu’à la rendre aussi lisse qu’une façade vitrée, le soleil se reflète dedans et renvoie les rayons à l’intérieur de la cabine du bateau. Un très bon repas nous a été servi à base de poisson de toutes sortes cuits ou fumés. L’après-midi nous conduit vers le camp de base de Paul-Emile Victor, le lieu se nomme Equi que nous n’atteindrons pas, car la glace est trop importante, trop disloquée, et l’approche que nous avons pu faire dans un fracas de glace qui se disperse pendant notre avancée, nous laisse à quatre kilomètres de notre objectif, nous profitons du paysage avec le moteur coupé, un peu comme notre souffle …C’est grand, c’est beau. Après s’être délecté de ce lieu nous faisons route à présent vers Ataa notre destination pour passer la soirée et la nuit. C’est un ancien village ou il ne reste plus que quelques maisons habitées le temps de la saison touristique. Ici vivaient environs deux cent personnes dans les années 1960, c’était un village de pêcheurs. Notre arrivée est attendue par nos hôtes d’origine Italienne, les organisateurs de vies de cet endroit incroyable sont en dehors du temps. Après le débarquement nous nous installons dans une maison de couleur jaune, il y a là dans l’entrée un poêle à bois qui ne se justifie pas en ce moment, et les chambres entourent le salon d’accueil, c’est parfait. Le dîner que nous allons déguster est entièrement issu de la mer et du lac situé sur l’arrière du village, en dehors du vin qui vient de beaucoup plus loin, avec en entrée des moules bien charnues, délicieuses, j’en reprendrai deux fois. Ensuite nous ferons honneur à des truites saumonées pêchées quelques heures plus tôt, un dessert fait maison par le chef Italien termine notre repas. Une promenade digestive s’impose, il est évident que nous sommes loin, loin de tout et c’est ce qui me plait, c’est sauvage, nature. Juste avant de me coucher je croise mon compagnon de voyage Danois, il déguste un Whisky avec de la glace pilée récupérée dans la mer (de l’eau gelée depuis plusieurs centaines d’années…), il me propose de partager son breuvage, j’accepte volontiers bien que n’étant pas amateur de cette boisson, cela me permet de prolonger ce moment rare (malgré les assauts répétés des moustiques qui s’organisent en véritables escadrons de chasse). Il est l’heure de prendre congé pour se reposer, mais quelle heure est-il ? Je ne sais pas je ne sais plus, difficile de l’évaluer avec ce soleil qui lui ne se couche jamais. Dans la « nuit » à 2h00 du matin le soleil vient lécher ma chambre de ses rayons, ils me couvrent le visage, c’est comme un signe, alors je me suis levé pour admirer le paysage avec une lumière différente, et je n’ai pas été déçu. Les couleurs de l’Astre ont déterminé des formes et des couleurs que je n’avais pas encore vues sur les icebergs, le blanc pur se colorait en teinte rose avec pour témoin la lune qui dominait la baie de Disko.

 

 

 

 

 

Vue du Groenland depuis le hublot d' un avion

Vue du Groenland depuis le hublot d' un avion

fonte des glaces

Fonte des glaces

Disloquation des glaces

Disloquation des glaces

Maison en bois à Oqaatsut

Maison en bois à Oqaatsut

Icebergs en baie de Disko en noir et blanc

Icebergs en baie de Disko

Maison en bois à Oqaatsut

Maison en bois à Oqaatsut

Ilulissat

Ilulissat

Chien de traineau À Ilulissat

Chien de traineau À Ilulissat

Ilulissat

Ilulissat

Chien de traineau À Ilulissat

Chien de traineau À Ilulissat

Partie de football à Ilulissat

Partie de football à Ilulissat

Maison en bois à Ilulissat

Maison en bois à Ilulissat

Icebergs en baie de Disko en noir et blanc

Icebergs en baie de Disko

Maison en bois à Oqaatsut

Maison en bois à Oqaatsut

Icebergs en baie de Disko en noir et blanc

Icebergs en baie de Disko

Chiens de traineau À Ilulissat

Chiens de traineau À Ilulissat

Maison en bois à Ilulissat

Maison en bois à Ilulissat

Icebergs en baie de Disko en noir et blanc

Icebergs en baie de Disko

Maison en bois à Ilulissat

Maison en bois à Ilulissat

Icebergs en baie de Disko en noir et blanc

Icebergs en baie de Disko

Maison en bois à Ilulissat

Maison en bois à Ilulissat

Roches usées par la fonte des glaces

Roches usées par la fonte des glaces

Roches usées par la fonte des glaces

Roches usées par la fonte des glaces

Maison en bois à Ilulissat

Maison en bois à Ilulissat

Icebergs en baie de Disko en noir et blanc

Icebergs en baie de Disko

Maison en bois à Ilulissat

Maison en bois à Ilulissat

Icebergs en baie de Disko en noir et blanc

Icebergs en baie de Disko

Port de la ville d'Ilulissat

Port de la ville d'Ilulissat

Coque usée d'un bateau de pêche

Coque usée d'un bateau de pêche

Coque usée d'un bateau de pêche

Coque usée d'un bateau de pêche

Coque usée d'un bateau de pêche

Coque usée d'un bateau de pêche

Coque usée d'un bateau de pêche

Coque usée d'un bateau de pêche

Coque usée d'un bateau de pêche

Coque usée d'un bateau de pêche

Ilulissat

Ilulissat

Icebergs en baie de Disko en noir et blanc

Icebergs en baie de Disko

Maison en bois à Ilimanaq

Maison en bois à Ilimanaq

Icebergs en baie de Disko en noir et blanc

Icebergs en baie de Disko

Maison en bois à Ilulissat

Maison en bois à Ilulissat

Roches usées par la fonte des glaces

Roches usées par la fonte des glaces

Roches usées par la fonte des glaces

Roches usées par la fonte des glaces

Roches usées par la fonte des glaces

Roches usées par la fonte des glaces

Roches usées par la fonte des glaces

Roches usées par la fonte des glaces

Icebergs en baie de Disko en noir et blanc

Icebergs en baie de Disko

Icebergs aux abords de Equi, base de départ des explorations de Paul-Emile Victor

Icebergs aux abords de Equi, base de départ des explorations de Paul-Emile Victor

Icebergs en baie de Disko en noir et blanc

Icebergs en baie de Disko

Ataa

Ataa

Cimetière à Ataa

Cimetière à Ataa

Ataa vers 2h00 du matin

Ataa vers 2h00 du matin

thumbnails